Airbnb et consorts signent un accord pour limiter les nuitées à tout le territoire

https___press.atairbnb.com_app_uploads_2016_11_AB155250-1

Le bras de fer entre la mairie de Paris et Airbnb prend enfin fin. La plateforme de l’économie collaborative vient de trouver un accord pour avec le gouvernement.

Après des mois de discussions, les plateformes de location touristique comme Airbnb (Abritel-HomeAway, Leboncoin.fr et consorts sont aussi concernés), viennent de s’engager à faire respecter un nombre de nuitées louées dans l’année pour chaque propriétaire ou locataire ayant le droit de sous-louer.

Cet accord impose la mise en place d’un système de bloquage automatique servant à stopper les locations dès qu’elles atteignent le nombre de 120 nuitées par an. Jusqu’à maintenant, Airbnb par exemple, limitait les locations uniquement dans certains arrondissements de la Capitale. Désormais les plateformes devront le mettre en place  dans tout l’Hexagone (quid des départements d’Outre-Mer ?) d’ici fin 2018.

Par ailleurs, afin d’éviter les fraudes et abus, les plateformes de location de logements entre particuliers devront croiser leurs données afin de s’assurer qu’un même propriétaire ne loue pas outre-mesure sur deux plateformes différentes dans l’espoir d’échapper à la limitation de nuitées.

De même, dans un souci de transparence et d’effficacité, les plateformes devront transmettre leurs données aux collectivités locales des mairies, qui ont pour mission de détecter les annonces frauduleuses (résidences secondaires achetées uniquement dans le but de louer aux touristes).

 

source : FrenchWeb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *