Le site covoiturage libre va délaisser son statut associatif pour se muer en coopérative

covoitlibre


pub

Covoiturage libre, l’association permettant de covoiturer gratuitement a décidé de changer de modèle !

Concurrent de BlaBlaCar, Covoiturage libre se différencie par son statut d’association à but non lucratif et à son choix de ne prélever aucune commission à ses utilisateurs. Créé en 2011 et gérée depuis 2016 par une équipe de bénévoles, la plateforme recense 200 000 conducteurs inscrits et enregistre déjà 130 000 trajets par an.

Une coopérative pour plus de dynamisme et un site plus performant

Malgré ces bons signaux, le site web covoiturage-libre.fr aurait bien besoin d’une refonte, intégrant l’ajout de nouvelles fonctionnalités ! Par ailleurs, Bastien Sibille, Dirigeant de l’association souhaite atteindre le million de trajets par an et pour y arriver, il lui faut mobiliser d’avantage la communauté actuelle d’utilisateurs et de bénévoles.

L’envie est de professionnaliser l’activité de la plateforme et de passer du statut d’association à celui d’entreprise, mais pas n’importe laquelle ! Une coopérative qui a pour ambition de réunir 20 000 sociétaires, acquéreurs de parts à 100 € l’unité.

Une coopérative pour défier BlaBlaCar

L’autre objectif de ce changement de statut est-il aussi de défier BlaBlaCar qui, à sa création était lui aussi gratuit ?

Voici ce qu’on peut lire en tout cas dans le dernier post de leur page Facebook :

Fin 2018 le covoiturage-libre solidaire et sans commission aura remis à leur places ses imitateurs, et fera enfin de l’ombre au leader multinational capitaliste qui a depuis 2011 fait un hold-up sur la communauté historique de covoitureurs solidaires (autrefois covoiturage.fr pour ceux qui ont connu cette époque !).

Alors, bonne ou mauvaise idée ce changement de statut pour Covoiturage-libre ? Dis-nous ce que tu en penses en commentaire !

 

Sources : La voix du Nord – Facebook Covoiturage libre

 

2 Comments on “Le site covoiturage libre va délaisser son statut associatif pour se muer en coopérative”

  1. J’ai bien connu covoiturage.fr. Depuis son changement de fonctionnement, les covoitureurs ont changé de profil : les conducteurs sont devenus des chauffeurs Uber en herbe et les passagers se fâchent si on les laisse a la gare plutôt que devant leur porte. De fait, les sites comme covoiturage-libre sont utilisés par ces mêmes gens en majorité (en tous cas d’après mon expérience), qui se permettent d utiliser la gratuité pour poser des lapins au dernier moment ou utiliser le chantage au paiement (« tu me déposes pas chez moi ? Ok mais dans ce cas je te file 10€ et pas 20 »).
    Bref, blablacar avec son système a pourri l’esprit du covoiturage, et covoiturage-libre en patit (perso, je ne l’utilise plus pour les raisons évoquées)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *