Quand l’économie collaborative investit les lieux physiques : le cas e-loue

eloue express

 


pub

E-loue, la plateforme de location d’objets entre particuliers, a ouvert son premier magasin physique à Paris, il y a quelques mois : le e-loue express ! Tout comme Ulule avec sa boutique physique, c’est une nouvelle fois la preuve que les plateformes numériques accordent une importance particulière à la possession d’un lieu physique.

Dans le cas e-loue, il s’agit de proposer une nouvelle alternative,  aux particuliers qui souhaitent mettre en location leur biens. L’idée est de leur faciliter la tâche.

En tant que propriétaire d’un drone, par exemple, tu pourras grâce à e-loue express, déposer directement le drone en boutique. Ensuite, c’est e-loue qui gère ! Plus besoin de prendre des photos, de gérer les échanges avec les personnes intéressés, etc… e-loue s’occupe de tout ça pour toi.

Avec e-loue express, l’objectif est de faire sauter les différents freins que pourraient avoir ceux qui n’ont pas encore franchis le pas de la location.

Côté loueur, rien n’a changé ou presque : on peut toujours choisir notre objet en ligne et réserver. Mais cette fois-ci, c’est la société qui livre en moins d’une heure garantie. Le retrait de l’objet est aussi possible en magasin.

Côté commission, le propriétaire repart avec 30% de commissions sur chaque location.

Interrogé par RTL, Alexandre Woog, fondateur de e-loue a annoncé son intention d’ouvrir d’autres dépôts location e-loue express un peu partout en France.

De quoi faire peur Kiloutou ? Nous suivrons cela de près ! 😀

 

One Comment on “Quand l’économie collaborative investit les lieux physiques : le cas e-loue”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *